Planetor ne se décourage pas

Les belles côtes de notre bonne vieille ville rebutent plus d’un cycliste potentiel. Car, avouons-le, même avec de beaux mollets, il est plus aisé de gravir la première montée au volant de sa polluante automobile qu’au guidon de sa propre bécane. Planetor ne se décourage pas pour autant. Il a, pour franchir ces cols a priori insurmontables, plus d’un tour dans son sac. Ainsi de la rigole rue du Baron Horta ou, plus facile encore, de l’ascenseur des Marolles. Vous connaissez d’autres trucs et astuces ? N’hésitez pas à en faire part.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Publicités

Leave a comment »

Papi-Planetor

Le grand-père de Planetor était-il chauffagiste ? Planetor semble en tous cas avoir retrouvé sa trace…

164 IMG

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor et les plaisirs solitaires

Qu’ils soient simples ou striés, vibrants ou non, la plupart des godemichés, sinon tous, sont faits de plastique et produits dans de troubles circonstances à vingt mille lieues d’ici. Les dames (et les messieurs) un tant soit peu écologistes n’auraient-ils pas droit eux aussi à assouvir quelque désir pourtant insatiable ? Planetor ne peut s’y résoudre et imagine pour eux la végétabite. Exclusivement fabriquée à partir de matériaux naturels cultivés sans pesticides, elle vous sera livrée, à vélo, dans son emballage entièrement recyclable. Commandez-la sans tarder sur www.fairelamouraveclanature.com.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Comments (1) »

Planetor au mariage princier

Planetor était évidemment invité au mariage princier. Il a d’ailleurs profité de la nuit de noces pour subtiliser la superbe robe de Kate et le très beau costume de William. Il eut en effet été fort dommage que ces splendides habits, sous prétexte qu’ils ont été portés au mariage, soient définitivement remisés au placard. Planetor ne portera sans doute jamais la robe de Kate mais elle trouvera, c’est sûr, quelque fille pour la porter, telle quelle ou quelque peu modifiée.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Mais où était donc passé Planetor ?

Alors que Johnny et Pollutor faisaient ces dernières semaines la une des magazines people, se dorant la pilule sur je ne sais quelle plage de je ne sais quelle contrée lointaine, Planetor avait lui totalement disparu de la circulation. Car Planetor s’accordait également quelques jours de vacances, tantôt couché en plein soleil au bord d’un étang qu’il connaissait à peine, tantôt à l’ombre d’un bâtiment remarquable qu’il n’avait pourtant plus remarqué depuis que ses parents l’y avaient emmené à un âge où d’autres enfants ne vont qu’à Euromachin dans la banlieue est de Paris. Planetor n’a toutefois pas fait la une des magazines people, sans doute parce qu’il était parti en vacances là où on s’y attendait le moins, dans sa propre ville.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor et les bio-dégradants

Il eut été dommage que Planetor ne profite pas de ces beaux jours pour s’aérer un peu. Et Planetor s’est donc aéré un peu, et il n’était pas le seul. Il a croisé sur les bancs, sur les places et dans les parcs, nombre d’individus. Certains étaient visiblement ses alliés ; d’autres en revanche ne semblaient pas se douter de sa présence et, prétextant de leur biodégradabilité, abandonnaient sur la voie publique mégots de cigarettes, trognons de pomme et même sacs plastiques. Biodégradables ? Peut-être. Bio-dégradants ? Certainement !

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor retire son pantalon

Est-ce parce que la température monte que Planetor retire son pantalon ou parce que Planetor retire son pantalon que la température monte ? Nul ne le sait vraiment. Toujours est-il que depuis quelques temps, Planetor ne craint plus d’exhiber ses jambes velues au regard des passants. Car Planetor, plutôt que de fréquenter d’hideuses salles de sport surchauffées en hiver et climatisées en été, s’adonne à ses activités physiques préférées dans ce magnifique décor que constitue la forêt, et doit donc adapter sa vêture au climat. C’est sans doute un peu contraignant mais sûrement moins polluant.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »