Planetor crie un peu plus fort

Le geste est redevenu fort à la mode ces derniers temps: on tond. On tond partout et on tond tout le temps. Et le voisin Germain, épuisé par d’épuisante journées, n’en peut plus. Lui qui n’aspire qu’à entendre les mouches voler, n’entend plus rien que cet horrible boucan causé par cette horrible machine qu’emploie son horrible voisin, tantôt de droite, tantôt de gauche (car ils s’arrangent bien sûr pour ne pas tondre en même temps). Planetor ne prône évidemment pas le retour à la forêt vierge, mais il rappelle haut et fort (faudrait quand même que les voisins du voisin l’entendent) qu’en préservant un petit espace non tondu, on préserve également un petit peu la biodiversité. On parle évidemment de gazon…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :