Planetor fait le coup du parapluie

Planetor en croise des gens qui, par ces temps pluvieux, courent sur la pointe des pieds, leur sac porté à bouts de bras au-dessus de leur tête, vers leur voiture. Il en croise des gens qui, pour éviter que leur charmante moitié ne soit mouillée lorsqu’elle se rend chez le pharmacien, l’attendent, garés en double file. Il en croise des gens qui, pour faire quelques centaines de mètres à l’abri des gouttes, alimentent les embouteillages. Planetor s’étonne toutefois que tous ces gens ne se souviennent pas de ce petit truc qui permet de rejoindre, à pieds, l’arrêt de tram le plus proche ou de se rendre, à pieds, dans un commerce de proximité sans être trempé de la tête aux pieds, de ce petit truc que pourtant tous ces gens possèdent: le parapluie…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :