Archive for juillet, 2010

Planetor toujours prêt

Planetor a rencontré ce matin quelques scouts. Epagneul bien élevé et Souris mange sa soupe proprement (à acquérir) s’en allaient en chantant l’alphabet vers le petit village qui jouxte leur plaine. Leur mission: accomplir une bonne action. Pas évident pour de jeunes boutonneux en courte culotte qui ne rêvent que de rencontrer les guides – en courte jupe – qui campent sur la prairie voisine. Heureusement, Planetor, jamais avare d’un conseil, leur suggéra de ramasser les détritus qui jonchent le fossé ou de récolter les mégots abandonnés sur la place du village.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Pollutor à vélo

La Coupe du Monde est terminée. Voilà plus d’un mois que Pollutor n’a plus quitté des yeux l’écran géant qu’il s’était acheté à prix d’or pour l’occasion et que les canettes de bière s’amoncellent à côté d’un fauteuil défoncé tant il a sursauté à chaque prétendue faute d’arbitrage. A l’instar de son ennemi juré, Pollutor va enfin s’adonner aux joies de la petite reine… et passer sur la deuxième chaîne pour regarder le Tour de France. Ramasser les canettes, ce sera pour plus tard, et probablement pas pour les mettre dans les sacs adéquats.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Martine à la plage

Vous n’avez pas encore pensé à vos vacances ? Rassurez-vous, à cette époque de l’année, les offres de dernière minute pleuvent. Pour un prix dérisoire, vous pouvez en effet passer 7 jours/6 nuits dans un hôtel 7 étoiles avec vue sur le Golfe du Mexique d’un côté et sur le golf tout court de l’autre, partager avec les futurs champions du monde de foot les spécialités d’un pays qui ne le sera pas et, en prime, applaudir le pilote d’un charter en compagnie d’une centaine de clampins, portant fièrement un bob à l’effigie de l’agence de voyages qui s’occupera d’eux du matin au soir, voire même du soir au matin (merci les G.O.). Pour un prix tout aussi dérisoire, vous pourrez aussi sillonner les campagnes d’un pays que vous croyez connaître parce que vous y habitez mais qui vous réservera encore bien des surprises, profiter de la gastronomie locale et du léger murmure de la rivière dans laquelle vous irez vous plonger lorsque vous aurez trop chaud et, en prime, rencontrer votre super héros, le célébrissime Planetor…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Comments (1) »

Planetor n’aime pas les 4X4

Planetor comprend difficilement que l’espace public d’une grande ville soit utilisé pour la promotion d’un nouveau 4X4. C’est d’autant plus étonnant que ladite grande ville souffre déjà de nombreux embarras de circulation. Mais ça l’est certes un petit peu moins quand on sait que l’espace public utilisé à ces fins publicitaires, situé au milieu d’une place magnifique, est d’habitude un parking, qui plus est rempli de grosses cylindrées…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »