Archive for juin, 2010

Planetor cherche une aiguille dans une meule de foin

Planetor est sans cesse assailli par ses neveux et les enfants de ses voisins qui sont aussi ses voisins: Planetor, tu nous achètes un ballon ? Planetor, on zoue au soot (le petit Rémi, fils de Jean-Mi – voir épisode 117 – a un cheveux sur la langue) ?, etc. Oui mais voilà, Planetor cherche toujours un ballon, un ballon qui ne soit pas fabriqué dans d’horribles conditions à mille lieues d’ici. Si vous pouvez l’aider, n’hésitez pas à lui laisser un message…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor a croisé Planetorio

Planetor a croisé un peu par hasard hier soir son vieux cousin italien, Planetorio. Comme beaucoup de ses compatriotes, Planetorio est fou de foot et suivra donc avec attention les matchs de son équipe favorite. Ceci dit, il ne montera pas à chaque but dans sa voiture pour faire le tour du pâté de maison et klaxonner à briser les tympans de ses voisins.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Comments (1) »

Planetor n’est pas à l’heure

Planetor n’est pas à l’heure. Englué dans le trafic automobile, le tram qu’il empruntait exceptionnellement (son vélo est à l’entretien) n’a pu respecter ses horaires. Dommage, parce que, du coup, Planetor n’est pas à l’heure (un peu plus à l’heure quand même que Jean-Pierre qui se cure le nez au volant de sa grosse cylindrée), et n’a pu dans les temps vous annoncer le lancement de la semaine bio. Pas à l’heure, mais pas tout à fait en retard non plus, puisque comme toutes les semaines, cette semaine se termine le dimanche. Il vous reste encore quelques jours pour en profiter…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Quelle mouche a donc piqué Planetor ?

Planetor descend de son 4X4, assez haut pour parcourir les forêts et suffisamment puissant pour rejoindre rapidement – du moins le pense-t-il – le centre-ville. Il entre alors dans sa nouvelle demeure qu’il doit constamment chauffer tant elle est mal isolée. La lumière est allumée, la télé aussi. Planetor croit d’abord à la présence d’un intrus, puis réalise que, comme à son habitude, il a oublié de les éteindre. La perspective d’un bon bain le réjouit; il est en sueur. C’est d’ailleurs en sueur qu’il se réveille de ce mauvais rêve…

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »