Planetor fait les courses dans son quartier

Planetor achète à manger, il achète aussi parfois de quoi bricoler, il achète de temps à autre des médicaments. Pour tous ces achats, Planetor se déplace. Et, parce que les déplacements sont générateurs de trafic (et, lorsqu’ils se font en véhicule motorisé, de pollution), Planetor tente de les limiter. Il se rend chez l’épicier d’en face, à la quincaillerie du coin et à la pharmacie du quartier.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :