Archive for avril, 2009

Planetor fait les courses dans son quartier

Planetor achète à manger, il achète aussi parfois de quoi bricoler, il achète de temps à autre des médicaments. Pour tous ces achats, Planetor se déplace. Et, parce que les déplacements sont générateurs de trafic (et, lorsqu’ils se font en véhicule motorisé, de pollution), Planetor tente de les limiter. Il se rend chez l’épicier d’en face, à la quincaillerie du coin et à la pharmacie du quartier.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor remorque

Planetor parcourt la ville à vélo. Il rejoint des amis, se déplace jusqu’à son travail, et fait aussi ses courses. Heureusement, il boit de l’eau du robinet. Mais il lui arrive parfois de devoir transporter de gros volumes: briques de lait, bouteilles en verre, botte de poireaux en saison etc. Pas facile de tout mettre sur le porte-bagage ou dans un sac à dos. C’est pourquoi, Planetor a acheté, en seconde main, une remorque pour vélo.
Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor écrit (et imprime parfois)

Que ce soit pour écrire des courriels, des lettres ou des tracts de propagande, Planetor utilise un ordinateur. Et, bien qu’il évite de le faire, il lui arrive d’imprimer. Notre super héros utilise alors une police de caractère écologique, qui utilise jusqu’à 20 % d’encre en moins et qu’on peut télécharger gratuitement sur www.ecofont.be (merci Le Soir).

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor met le nez dehors

Le printemps est arrivé. Planetor ne peut dès lors résister à mettre le nez dehors. Vélo et marche bien sûr, jogging et autres sports en plein air également. Car avec les jours qui grandissent et la température qui grimpe, il n’est plus besoin de se réfugier sous la lumière artificielle des salles de sport surchauffées. Non, rien de tel qu’un bon bol d’air !

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »