Archive for mars, 2009

Planetor prétrie

Planetor trie ses déchets, c’est connu. En revanche, on sait moins qu’il prétrie. Pour faciliter le recyclage en effet, Planetor enlève les capuchons des bouteilles en plastique qu’il met dans le sac bleu, ôte la fenêtre en plastique de l’enveloppe qu’il glisse dans le sac jaune et nettoie le bocal en verre qu’il jette, non plus dans le sac bleu, mais dans la bulle à verre.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor est à l’heure

Filant de rendez-vous en rendez-vous, enchaînant les actions en faveur de l’environnement, Planetor ne peut se passer de montre. Il aurait très bien pu acquérir une montre classique fonctionnant grâce à une pile. Toutefois, les petites piles que l’on retrouve dans nos montres contiennent chacune un gramme de mercure, susceptible de polluer 400 litres d’eau. Certes, les piles usagées peuvent être collectées, mais elles ne le sont pas toujours… Voilà pourquoi Planetor préfère la montre sans pile !

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor fait du tourisme

Planetor est fatigué. Son combat est long et difficile. Il aurait donc bien besoin de se changer les idées et le soleil l’incite à passer la journée dans quelque ville belge encore inconnue. Mais, plutôt que de prendre le train, ou même la voiture, il se dit que Bruxelles est grande et regorge d’endroits qu’il n’a pas encore découverts. Planetor sera aujourd’hui touriste dans sa propre ville.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »

Planetor crée l’UPE

Planetor aime les journaux; ils lui sont particulièrement utiles puisqu’on y décrit les méfaits de ses ennemis. Mais, lorsqu’il les a lus, il ne les jette pas. Il les glisse dans l’Urne de la Précédente Edition. Placée dans votre immeuble, votre quartier ou votre bureau, cette petite boîte vous permet d’y déposer les magazines, journaux, etc. dont vous ne faites plus rien et de les mettre ainsi à la disposition de vos voisins, collègues,… et inversement.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte impitoyable contre Pollutor ? Devenez fan sur Facebook et abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com).

Leave a comment »