Planetor fait son potager

Planetor entend bien profiter du printemps pour mater ses adversaires. Rien de tel pour se faire que de gagner du temps. Comment ? En évitant par exemple des déplacements inutiles pour acheter quelques carottes ou herbes aromatiques, et en les cultivant chez soi. Certes, Planetor habite en ville et n’a énormément de place mais quelques petits pots sur le rebord de la fenêtre feront très bien l’affaire.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :