Archive for février, 2008

Planetor pratique le troc

Déjà vingt-six semaines de présence… Planetor a grandi. Ses pulls, pantalons, chemises etc sont certes encore en bon état, mais désormais trop petits. Il pourrait évidemment les jeter mais ce n’est sans doute pas la meilleure solution. Une option plus économique et plus écologique consiste à les troquer contre d’autres vêtements à sa taille par exemple, mais aussi contre cd’s, bouquins et autres objets dont ses amis veulent se débarrasser.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Publicités

Comments (1) »

Planetor utilise Ecogle

Planetor, toujours à la recherche du trop célèbre Pollutor, utilise évidemment Internet pour tenter de retrouver la trace de son ennemi. A Google, il préfère toutefois le moteur de recherche Ecogle (www.ecogle.fr ) et son fond d’écran noir. Un pixel noir utiliserait effectivement moins d’énergie à l’allumage qu’un pixel blanc.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Comments (3) »

Planetor enterre ses ennemis dans des cercueils écologiques

Planetor n’entend évidemment pas tuer ses ennemis. Si ces derniers venaient toutefois à mourir lors d’un combat, notre super héros n’hésiterait pas à les enterrer dans des cercueils écologiques. Naturellement biodégradables et fabriqués à base de bois issu de forêts exploitées de manière durable, ils rejettent également moins de CO² lors d’incinérations.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Leave a comment »

Planetor participe aux GAS

Pour contrer les grosses entreprises de ce monde, qui usent et abusent des ressources énergétiques pour produire et transporter d’un continent à l’autre moult denrées alimentaires, Planetor a décidé de réunir ses adeptes autour de groupes d’achats solidaires. Ces groupes, communément appelés GAS, réunissent producteurs et consommateurs et permettent aux citoyens qui désirent y souscrire de bénéficier toute l’année de fruits et de légumes de saison produits dans leur quartier. Renseignez-vous, il existe probablement un GAS près de chez vous.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Comments (1) »