Planetor mange fruits et légumes de saison

A force de parcourir la ville à la recherche de l’ennemi, Planetor a faim. Les fruits et légumes sont évidemment essentiels à une alimentation équilibrée, mais devant la variété proposée sur les étals des magasins, il ne sait que choisir. Il se souvient alors que l’alimentation est responsable d’un quart de l’impact des Bruxellois sur l’environnement (par les déchets qu’elle engendre, comme par la production et le transport qu’elle nécessite) ; qu’une salade produite en Californie et véhiculée en Belgique rejette 100 fois plus de CO2 que le même légume produit ici ; que la fabrication de cette même salade, en Belgique mais sous serre chauffée, nécessite 50 fois plus d’énergie que sa production en plein champ ! Bref, son choix est fait, il consommera fruits et légumes locaux et de saison.

Vous voulez soutenir Planetor dans sa lutte contre l’impitoyable Pollutor ? Abonnez-vous gratuitement à sa newsletter (via mail à planetor@gmail.com ) et suivez ses recommandations.

Publicités

1 Response so far »

  1. 1

    Virge said,

    L’énergie grise, c’est la pire.

    Comment fait-on quand on adore les bananes?


Comment RSS · TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :